Notre protocole Anti-Âge

La Médecine Morphologique Anti-âge

En France, l’espérance de vie continue d’augmenter.
Vieillir n’est pas une maladie mais une finalité inéluctable.

Ma vision

Le « bien vieillir » est pour moi une prévention de l’apparition de vraies pathologies.
Que faire d’une espérance de vie optimisée en étant grabataire ou sans mémoire ?
Je préfère parler d’une espérance de bonne santé, un « bien vieillir » sans incapacité ni trop de handicap, vieillir en forme.
L’effet cumulatif du temps qui passe, des comportements à risques : tabac, soleil, alcool, sédentarité, « la malbouffe », les facteurs environnementaux et génétiques expliquent un mauvais vieillissement et la survenue de maladies invalidantes : AVC, Alzheimer, cataracte, DMLA, diabète.

Comment bien vieillir dès 35-40 ans

Prévenir les troubles liés à un mauvais vieillissement apparait pour moi comme une nécessité.
Chaque patient sera pris en charge de façon globale, holistique, afin d’établir un programme personnalisé. Des mesures hygiéno-diététiques seront conseillées : nutrition, exercice physique, lutte contre les addictions, afin de savoir se protéger, respecter son corps, résister aux tentations de cette société de surconsommation...
La médecine esthétique contribue à atteindre mes objectifs de prévention mais aussi de prise en charge d’un vieillissement déclaré ou prématuré au niveau de la peau avec le laser, les injections, les peelings et la mésothérapie.

Je m’efforcerai de connaître les limites, les indications, les contre indications mais aussi les motivations du patient qui souhaite vivement « rajeunir ».

La médecine esthétique ne doit pas être une prestation de service, un produit de consommation. Chaque être est unique. Combler une ride, redonner des volumes, effacer des zones d’ombre d’un visage, corriger le relâchement… en respectant certes le désir de chaque patient mais en conservant le naturel.
Pour moi, la médecine esthétique ne doit pas transformer mais corriger ou restaurer des imperfections.

Pas de beauté artificielle, pas d’excès, pas de visage standard ou figé, la beauté n’est pas mathématique.

Ne passons pas à côté de la beauté émotionnelle… Cette capacité à émouvoir qu’est le charme !

Je reprends deux citations : « le bonheur s’est d’abord d’éviter les malheurs, les nuisances, les nuisibles pour traverser le temps avec humour, bonne humeur et santé ». Professeur Caix

« La femme la plus belle c’est celle que j’aime » Picasso.

Contenu modifié le 11/12/15