Traitement des lésions pigmentaires ou taches brunes

Principe

Le but du traitement est de réduire ou éliminer une pigmentation inégale ou des tâches pigmentaires ponctuelles.
C’est un traitement qui peut demander une ou plusieurs séances, de 1 à 5, selon le type de tâches.
L’éclaircissement de la tâche se fait progressivement. Bien que le traitement par Laser pigmentaire soit le plus souvent efficace aucune garantie ne peut être donnée d’un résultat total et parfait.

Indications

  • Lentigos solaires
  • Lentigos séniles
  • Charge pigmentaire inégale

Consignes avant la séance

La zone traitée doit impérativement être traitée et sèche
Ne pas être bronzé

Pendant la séance

Le port de coques est OBLIGATOIRE pendant le traitement laser.
Elle est variable selon les zones traitées et les patients. Elle se traduit par une sensation de picotements, coup d’élastique et/ou de chaleur intense brève.

Les suites immédiates

La zone traitée est marquée par une rougeur, une sensation de chaleur. Quelques heures après la rougeur est remplacée par des croûtelles qui disparaissent en 8 à 10 jours. Il faut impérativement éviter d’accélérer la chute des croûtelles. Des soins locaux de désinfection et l’application de corps gras seront effectués tous les jours. Votre médecin vous en précisera le type de crème. Ne pas étaler la crème en frottant la surface traitée mais en tapotant légèrement.
L’application d’une crème apaisante sera prescrite pendant 72 heures.
La protection solaire par écran total est indispensable dans les suites du traitement.

A distance

Une fois la cicatrisation terminée, la tache disparaît progressivement dans les semaines suivantes. Une dépigmentation légère et transitoire est possible, elle est toujours évolutive.

Contre-Indications

  • Hypersensibilité connue à la lumière
  • Prise de médicaments favorisant la sensibilité à la lumière
  • Prise d’anticoagulants
  • Prise de capsules d’isotretinoïne au cours des 6 derniers mois
  • Désordres neurologiques lors d’une exposition à la lumière
  • Femmes enceintes
  • Antécédents de cancer de la peau ou lésions suspectes
  • Traitement de choc
  • Lupus
  • Phototypes V et VI
  • Exposition au soleil, traitement UV ou application d’autobronzant dans les 4 semaines précédant le traitement.
Contenu modifié le 19/02/16

Vous avez des questions ?

N'hésitez pas à prendre contact avec nous pour toutes informations complémentaires sur nos interventions :